Academie de Leaders

ACADEMIE DES LEADERS

Ecole Suisse des Ministères

Alpha Global Ministries

Pour vivre et communiquer l’Evangile...il faut connaître son message mais aussi la culture qui l’incarne.

De nos jours, le monde des affaires spirituelles et socioculturelles avance à un rythme rapide et sans concessions.


Les Pasteurs, Délégués, Responsables et Missionnaires qui possèdent des connaissances ou des compétences limitées sont vite dépassés ou vaincus par des acteurs plus puissants. Voilà pourquoi nous avons pensé à vous proposer cette idée  d’Académie des Leaders.

 

Le projet d’un centre de formation en Afrique est une vision que Dieu a placée dans mon cœur et j’aimerais réaliser cela de mon vivant :


L’Académie des Leaders, pour servir les pays de l’Afrique francophone - et le Cotonou -Bénin comme siège), et qui sera un lieu de réflexion, d’encadrement, de soutien et de formation continue pour les responsables des œuvres chrétiennes, des Pasteurs et Ministres, des entrepreneurs chrétiens et fonctionnaires des institutions publiques.

 

Le  projet est composé de formations dans un format de programmes de Masters ; une semaine de formation chaque trois mois, pendant une année scolaire: d’échanges, travaux pratiques, des sessions de conseils et coaching avec des séminaires intensifs.


Chaque participant reçoit à la fin, un diplôme agréé dans les Ministères Apostoliques, la gestion entrepreneuriale et le management spirituel.

 

L’idée est venue de par notre expériences acquise après plusieurs années dans la formation des Leaders; Nous avons constaté que les responsables des œuvres chrétiennes se retrouvent coincés dans des écoles théologiques et doctrinales, résultats : ils ne voient plus l’essentiel, ni l’appel de Dieu pour eux dans leurs nations, et sphères d’influence culturelle.

Les mystères d’Encouragement

 

Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, le Sauveur !

 

L’encouragement permet l’Amour de Dieu et la puissance pour réussir de pénétré votre âme, cœur, corps et esprit, afin de ressortir les meilleurs en vous.


Vous devez vous séparerez du monde par la recherche du pardon divin, dès que ceci est fait, vous pouvez tendre vers les hauts ciels pour réaliser vos souhaits dans la vie, tout en restant vrai, intègre, discipliner et encourager dans le Dieu tout puissant.


Je devrais aussi arriver a un moment de ma vie où je décidé d’arrêter de travailler pour un salaire, quand j’arrivera a me concentrer aux affaires de mon Père Céleste, je ne suis plus jamais eux des ennuis et je me sent utiles.

 

Beaucoup des personnes me posent souvent cette même question à propos de la situation de leurs vies : Comment le Saint-Esprit œuvre-t-il à l’époque de l’Ancien Testament.


Lorsqu’il y a une tâche importante à accomplir, Dieu désigne la personne qui en sera chargée et le Saint-Esprit la dote de la « Force », et des « Qualités nécessaires » à sa mission.


Ainsi, il donne à Betsaleel des talents »artistiques » (Exode 31.1-5), à Jephté la faculté d’accomplir des « exploits militaires »(Juge 11.29), à David la capacité de « Diriger » (1Sam 16.3) et a Zacharie « l’Autorité de la parole prophétique (Chr 4.20)


Dans tout ces temps-là, le Saint-Esprit vient sur un combattant. A la Pentecôte, l’Esprit viendra sur tous les croyants, non seulement pour leur donner la force d’accomplir la volonté de Dieu, mais aussi pour habiter de façon permanente en eux (Actes 2.1421).


Les Chrétiens peuvent aujourd’hui faire l’expérience à la fois de son œuvre transformatrice et des capacités qu’il procure. Ne soyons pas étonnés de le voir agir en nous et à travers nous pour change notre monde !


Voici les qualités qui fait un vaillant guerrier et fidèle Serviteur de Dieu :

  • Des hommes et femmes les plus courageux qui ne rechignent pas à s’entrainer longuement soit physiquement, spirituellement et moralement afin de maitriser leurs arts et sciences de leurs Appelles
  • Des hommes et femmes déterminées et qu’ont un mental d’acier (aussi terrible que des lions)
  • Ils entretiennent et améliorent leurs connaissances par la formation et instruction spécialisée auprès des hommes éprouvés.
  • Ils sont consacrés au service de Dieu et Dieu seule.


Dans notre génération; les chefs faibles peuvent se sentir menaces par les compétences de leur subordonnée, alors que les responsables forts cherchent à s’entourer des « meilleurs ». Ils ne craignent pas la présence dans leur entourage de collaborateurs doués et compétents.

 

Éternel, le Maitre de l’Univers soit avec vous !

Vous vous sentait seule comme moi ? Ne vous inquiétez pas ! Dieu est fidèle. Il protège son peuple au fil des générations et veuille à établie des chefs aptes à le diriger.

Connaissant sa manière d’agir par le passé, nous pouvons avoir la certitude qu’il agira aussi aujourd’hui dans nos pays. Nous pouvons nous appuyer sur sa présence.


La foi en Christ nous encourage à manifester du respect envers nos dirigeants, mise en place par DIEU. Il est facile de critiquer ceux qui exercent des responsabilités et de nous focaliser sur leurs faiblesses. Sans excuser le mal, nous avons à respecter l’autorité établie, que ce soit dans l’Eglise, au travail ou dans le domaine public.


En tant que Prophète de Dieu pour notre génération :

Il y auras toujours des vauriens qui chercheront à vous mépriser et vous manquent du respect, mais ne les portera pas d’attention !


Il n’était pas facile d’être un prophète ; le plus souvent votre message n’avait rien pour plaire. Vous deviez parler de changement d’attitude, d’abandon des péchés, de jugement, de destruction imminente.


En général ; votre but était de montrer à quel point ‘Eternel Dieu était mécontent de la conduite de son peuple. Les prophètes n’étaient pas tres populaires, mis à part les prétendus prophètes qui disaient ce que le peuple voulait entendre. Or, les véritables messagers de Dieu ne ce préoccupaient pas de la popularité. Ils préféreraient l’obéissance à leur Signeur et la fidélité à a sa Parole.


Dieu nous a aussi donné un message à communiquer. Il s’agit de la « bonne nouvelle » mais elle est aussi porteuse de « mauvaises nouvelles »

Comme les vrais prophètes, sachons communiquer tout le message divin, sans nous laisser arrêter par ses aspects impopulaires.


Quelqu’un m’a dit, moi, je ne crois pas en Dieu et il n’existe pas !


Depuis l’élévation du mal au rang des actes héroïques, le monde vit une succession de déni et de déceptions enivrants de son histoire.

Nous vivons dans des sociétés caractérisées par l’absence de moralité et de dignité, où l’on estime que chacun peut décider lui-même, ce qui est juste, et de ce qui est « moral » quoi que cela puisse signifier.


On nous brosse constamment le portrait de personnes heureuses, alors même que leur vie est marquée par le mal.

Voici mon argument ;

-Si donc quelqu’un sait faire ce qui est bien et ne le fais pas, il est mauvais.

- Tous ceux qui pratiquent le mal violent la loi, puisque le mal, c’est la violation de la loi !


Le mal, c’est de ne pas comprendre ce qui est juste, voire ne pas nous en soucier. Savoir ce qui est juste et refuser de le faire, c’est défier ouvertement même les principes d’être humain, d’être civilisé, et Dieu.


Une autre question ; on me demande souvent aussi : comment est-il possible d’entretenir une relation avec quelqu’un que l’on ne peut ni voir ni toucher, en parlant de Dieu.


Je réponds simplement, pourtant c’est une réalité ; plus de 3 milliards d’êtres humains sur notre planète sont connectés sur les réseaux sociaux sans pour autant se connaitre! Et ils tombent amoureux et même plus.


Les puissances du monde éternel et invisible ont été mises à la disposition de la prière. Cela est la base absolue de la vraie religion, le canal de toutes les bénédictions, le secret de la puissance et de la vie spirituelle. C'est également la plus grande et la plus sainte œuvre dans laquelle l'homme puisse s'élever. C'est une communion avec celui qui est invisible et le plus Saint.


Nous ne réaliserons pas la paix dans le monde simplement en priant; nous devons prendre des mesures pratiques pour lutter contre la violence, la mauvaise gouvernance et la corruption qui perturbent la paix.

 

Nous ne pouvons pas nous attendre à un changement si nous ne prenons aucune mesure réelle. Il est temps d'arrêter de philosopher, et commencer à travailler pour atteindre les objectifs d'un monde meilleur pour nous et pour les générations futures.


Forum des Sages

Notre Forum des Sages est un rassemblement annuel de personnes ayant démontré leurs savoirs dans un monde en constant changement et transformation.


Lorsque nous regardons au dehors de notre fenêtre ; si nous ne voyons pas la poubelle du voisin, il est possible que nous voyions le voisin lui-même. Mais il est encore plus possible que ce voisin ne fasse rien de plus que e nous observer de sa fenêtre !


Nous avons pris une telle habitude de juger la réalité d’après l’image, que nous trouverions pénible de nous contraindre à mettre de nouveau l’image à l’épreuve de la réalité.


Il nous est toujours plus difficile de modérer nos désirs, de conformer nos espoirs aux possibilités et de ne pas agir à l’inverse. Depuis trop longtemps déjà nous détenions le douteux pouvoir de façonner la réalité. Comment pourrions-nous redécouvrir un monde non inventé ? Les machines même que nous avons construites pour élargir notre horizon nous gênent et nous trompent.


Comment s’évader ? Comment éviter une vie où l’on ne regarde pas la fenêtre, de dehors comme du dedans ? Ici intervient une particularité providentielle de notre malaise collective : Un homme ne peut guérir et savoir en même temps. Son travail le plus urgent, n’est pas de savoir, mais de guérir.

Notre peste à nous, le cancer de nos extravagances prétentions, est si diffèrent. Connaitre notre mal, découvrir ce dont nous souffrons, est peut-être le seul remède et la seule guérison.


Notre problem se complique du fait que les remèdes proposes par les autres nations contre leurs propres maladies sont en même temps les symptômes de leur malaise.

Des solutions chimériques ne guériront pas nos illusions. Notre mécontentement commence à trouver des boucs émissaires que nous pouvons charger de tous les péchés. Puis nous découvrirons de faux héros dont nous attendons la libération. 


La prise de conscience la plus pénible, la plus décevante, est celle qui nous amène à voir que chacun de nous doit se libérer lui-même. Bien que nous puissions souffrir des illusions de la masse, il n’existe pas de recette contre le désenchantement de la masse. De par la loi des pseudo-évènements, tous nos efforts pour réveiller la masse ne font qu’embellir nos illusions.


Si nous avons accordé à d’autres le grand pourvoir de nous abuser, de créer des pseudo-évènements, des célébrités et des représentations, ils n’auraient pas pu agir ainsi sans notre complicité ; chacun de nous en est le principal responsable, et les autres ne sont que ses complices.


C’est une dangereuse tentation que celle de traiter nos illusions en transigeant avec elles. D’essayer de guérir les maladies de la publicité en créant une image plus favorable de la publicité. De dissiper la médiocrité par de médiocres appels à « la supériorité ».


De noyer notre arrogance et ignorance sous de pauvres exhortations au savoir. De cacher notre manque de projets individuels derrière le vide d’une société en train de façonner une attrayante image des projets nationaux.


Chacun de nous doit rompre son propre enchantement, modérer ses prétentions et se préparer à recevoir les messages qui lui viendront de l’extérieur. Le premier part consiste à pressentir qu’il peut y avoir un monde hors du notre, au-delà de notre possibilité actuel ou futur d’imaginer ou d’imager.

Il ne faut plus nous tourmenter sur la façon d’exporter davantage les représentations et bannière de notre mondialisation quotidienne. Il ne faut plus essayer de faire partager aux autres nos illusions.


Il faut essayer de dépasser nos représentations, chercher de nouveaux moyens de recevoir des messages – messages venus de notre passé, de Dieu Eternel, du monde que nous pouvons haïr ou que nous croyons haïr.


A savoir que l’une de notre grande illusion est notre croyance en une remède. Il n’y pas de remède ! Il n’y a que la chance de la découverte. Pour cela le Nouveau Monde nous a offert un grand, un unique commencement.


Il nous faut nous éveiller avant de pouvoir marcher dans la bonne direction. Nous devons démasquer nos illusions avant de comprendre que nous avons été des somnambules. Le plus comme le moins que nous puissions espérer, c’est pour chacun de nous de pouvoir pénétrer dans la jungle inconnue des représentations où nous passons notre vie.


C’est de pouvoir retrouver la démarcation entre les rêves et les illusions, là où ceux-là finissent et où celle-ci commencent. Ce sera suffisant. Alors nous pourrons savoir où nous sommes, et chacun d’entre nous pourra décider lui-même du but de sa vie.

 

ACADEMIE DES LEADERS

 

LEADERSHIP

 

Les caractéristiques d’un leader pieux

 

Votre conduite est- elle déterminée par l’un de ces trois facteurs : la foule autour de vous, les circonstances qui vous entourent ou le caractère en vous ! Les leaders sages passent du temps à réfléchir et à sonder leur conduite et aussi à cultiver le caractère qui produit les caractéristiques comportementales qu’ils désirent. Les leaders sages travaillent pour se conduire bien.

 

La conduite par le vote majoritaire

 

On laisse souvent la foule autour de soi déterminer notre conduite. Tel individu perd rapidement son identité personnelle et devient un des nombreux individus sans direction qui suivent les plus récentes marottes ou tendances. Bien que certaines populations d’animaux survivent en troupeau sans un leader, les groupes des êtres humains ont besoin d’un individu fort qui a la volonté de se détacher du peloton afin de se donner le pouvoir de diriger le peloton.

 

Un leader est quelqu’un qui ne détermine pas sa conduite par le vote majoritaire. Au contraire, afin de diriger un groupe, il faut savoir lire un groupe. En lisant ou en engageant le groupe, un leader peut prendre une décision informelle quant au prochain pas. Un leader qui lit un groupe est considéré sage; une personne qui est menée par une foule est un lâche.

 

La conduite par les conditions momentanées

 

Les pressions, les problèmes et la personnalité contribuent tous aux circonstances qui contrôlent la vie de beaucoup de gens. Avez-vous appris jusqu’ ici que la plupart des circonstances de votre vie sont hors de votre contrôle ? Comme un bateau sur l’eau, vous ne pouvez pas contrôler la hauteur du sillage mais vous pouvez contrôler la direction de la voile.

 

Les leaders sages ont déterminé que les circonstances toujours changeantes ne dicteront pas leur conduite. Comment les leaders peuvent-ils exprimer une attitude positive et un esprit de décision quand les circonstances semblent obscures et sombres? Ils ont déterminé que leur navire de conduite serait gouverné par les étoiles fixées et non par les nuages changeants.

 

La conduite par l’intention morale

 

Les leaders sages déterminent que leur caractère dictera leur conduite. Au travers d’un profond engagement à l’intégrité, les leaders sages déclarent que les foules et les circonstances ne dirigeront pas leur conduite, mais plutôt qu’ils cultiveront les caractéristiques intérieures qui approvisionnent une identité propre durable et un sens fort de objectif. Telle intention morale, ou le manque d’intention, est au cœur de la réussite ou de l’échec d’un leader.

 

Voici un axiome puissant:

Quand la conduite de soi visible contredit le caractère de soi déclaré, cela crée l’insécurité.

Quand la conduite de soi visible s’accorde avec le caractère de soi déclaré, cela cultive l’intégrité.

 

L’intégrité ou la solidité nous permet de grandir et d’accomplir. L’insécurité, ou la division empêchent le potentiel et mènent au retrait et à la décadence. Comme savaient toujours les leaders sages, une vie d’intégrité en parole et en action est la clé pour profiter du voyage de succès.

 

Le processus de la conduite

 

En commençant à penser à votre conduite, il deviendra évident qu’il y a certaines choses qui poussent et déterminent la conduite. En travaillant afin de cultiver les plus profondes caractéristiques de la conduite dont nous allons discuter en bas et pour retravailler certaines habitudes ennuyantes et inutiles, il est important de comprendre le processus de la conduite.

 

* ma conduite détermine mes émotions

* mes habitudes développent ma conduite

* ma volonté dicte mes habitudes

* mon caractère dirige ma volonté

 

De ce processus, les leaders sages tirent deux leçons:

 

1. L’énergie émotionnelle est le résultat direct d’une conduite correcte.

Ou, comme un leader sage a dit: vous ne faites pas ce que vous faites parce que vous ressentez ce que vous ressentez ; vous ressentez ce que vous ressentez parce que vous faites ce que vous faites ! Les actions déterminent les émotions.

 

2. La volonté seule ne suffit pas pour changer la conduite.

Le caractère est une force d’impulsion intérieure qui est plus profonde que la volonté. Très souvent nous avons essayé de parvenir à un résultat : perdre du poids, étudier plus dur, ou agir autrement, par notre seule volonté, alors que notre conduite n’a pas été complètement (suffisamment) cultivée pour  diriger le changement.

 

Ceci ne veut pas dire que la volonté n’a pas d’influence sur le caractère. Il faut de la volonté pour commencer le processus de développement du caractère. C’est comme l’haltérophilie. La volonté momentanée de lever les haltères développe les muscles (caractère) qui nous donne le pouvoir de les lever encore et encore plus et avec plus d’aise. Ce qui au début est un gros effort  devient naturel.

 

Cultiver les caractéristiques

Alors que la volonté peut être motivée par un caprice, le caractère doit être développé au travers du temps. Voici quatre caractéristiques qui, si elles sont  constamment cultivées, mèneront à un caractère capable de surmonter les circonstances et dominer la foule. Ces caractéristiques intérieures fourniront une base large de l’intégrité et de santé qui serviront à n’importe quel leader dans n’importe quelle situation.

 

1. Développez la caractéristique d’une vie honnête

2. Développez la caractéristique de quelqu’un qui apprend pendant toute sa vie

3. Développez la caractéristique d’une vie saine

4. Développez la caractéristique d’une vie spirituelle

 

La gestion et la conduite

Les leaders sages qui pensent à leur conduite et qui cultivent les caractéristiques de l’intégrité trouveront que la course qu’ils dessinent dans leur vie sera celle de l’influence, de l’innovation, et de l’intelligence et cela est le leadership, selon toute définition.

Alpha Global Ministries

Un ministère qui vous amène plus loin


Bureaux :

Suisse

Brésil

Sierra Leone

Nigeria

Bénin

Chennai-India

Latest News

Conférence des Leaders Apostoliques

Bel Horizonto, Brésil

Sept 22- 26, 2020

La Vie en Dieu - Séminaires et Ateliers Montreal , Canada

Novembre  19 -22, 2020

Contactez nous


Rue de la Gare 23

Case Postale  12

2074 Marin-Epagnier

Switzerland

Tél  : +41 - 76 - 518 - 9725  

© Alpha Global Ministries (1989 - 2020) Tous droits resérvés.

Ce site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.

Accepter